jeudi 4 mai 2017

J'ai lu - Transférés

J'ai lu...
Transférés de Kate Blair
Titre original : Transferral

Genre : Roman dystopique



Résumé :

Dans un futur proche, l’humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies : les transférer aux criminels, dont la quasi-totalité vient des ghettos, maintenus au ban d’une société qui touche à la perfection.
C’est dans ce monde qu’est née Talia Hale. À 16 ans, elle est la fille chérie d’un politique qui se voit déjà Premier ministre d’Angleterre. Atteinte d’un simple rhume, au plus grand dégoût de son entourage, elle doit subir son premier transfert. Mais à l’hôpital, Talia sauve une petite fille d’une agression. Une petite fille qui vit seule avec son grand frère, Galien, dans les ghettos.
Grâce à Galien, Talia découvre l’envers du décor et l’horreur d’un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé.
Pour changer une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais, Talia devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et combattre tout ce en quoi elle a toujours cru… y compris son propre père.
Le monde parfait a un prix

La couverture :
Rien à dire, la couverture française est très belle et originale avec ce fonds imprimé dans les silhouettes de Talia et Galien.

Mon avis :
Le style d'écriture est un peu juvénile au départ mais cette histoire se lit vite et possède une fin (pas de suite obligatoire même si j'aurais envie de retrouver ces personnages). Dommage tout de même que le livre soit si fin.... On aimerait plus d'actions dans le guetto de Londres, une histoire plus évoluée entre les deux personnages principaux mais également avec le père de Talia.
Sinon, l'univers est bien mis en place et plutôt original.

En conclusion : de bonnes bases, une écriture fluide et agréable mais un manque de descriptions et d'actions qui terne un peu cette lecture.

Ma note :



♥♥♥♥


Pour aller plus loin :
Je ne peux que vous conseiller de lire Elia la Passeuse d'Âmes si vous aimez les dystopies dans le même style que cette lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre visite et vos commentaires !